S'abonner à RSS - autonomie économique

autonomie économique

10 Jan 2017

Notre guide d'achat

J'ai toujours eu un petit vertige d'angoisse en mettant les pieds dans une épicerie à grande surface. Un genre de blanc qui se fait dans mon esprit, un vide qui s'ouvre sous mes pieds, et la légère confusion qui m'ébranle après m'être demandé "qu'est-ce que je suis venue chercher ici donc? ah oui", l'étonnement d'avoir pu perdre pied sur la route banale vers un si simple objet...

08 mar 2016
Pendant l'été 2015, les jardins viridis ont été l'hôte d'un nouveau projet, soit de produire des semences de légumes biologiques.
Vous pouvez maintenant vous procurez des semences biologiques certifiées Québec Vrai que vous pourrez planter dans votre propre jardin à partir du site de la Baie-des-saveurs.
11 juin 2015

Autosuffisance et communauté

par Richard Latreille

Je définis l'autosuffisance comme étant une philosophie organisationnelle et un mode de vie communautaire qui vise à ce que les besoins humains soient comblés au sein d'un réseau de proximité. Le réseau de proximité se caractérise comme étant un système d’échanges au sein duquel les membres de la communauté intentionnelle et de la collectivité (village, région) tissent communément des liens.

17 mai 2015

Par le projet de construire une communauté intentionnelle à revenus partagés au Québec, nous voulons à la fois donner les moyens aux membres du Manoir d’expérimenter et de vivre une alternative au système économique actuel, et du même coup, nous voulons démontrer qu’il est possible de faire autrement et offrir un exemple à celles et ceux qui cherchent une bouffée d’espoir dans un monde asphyxiant.

Article qui aborde la prospérité sous l'angle de l'entreprise, en explorant les types d'entreprises qui se prêtent bien à une communauté selon des critères récoltés auprès de différentes personnes ayant l'expérience de vie en communauté.

13 nov 2014

Ça nous tentait de parler de prospérité parce que même si on veut vivre simplement, on veut aussi vivre dans l’abondance. Nous envisageons un autre paradigme quant à la prospérité, qui serait plus en lien avec nos besoins intrinsèques qu’avec nos envies et besoins dictés par une économie capitaliste néo-libérale.

Le concept de partage de revenus (voir l'article qui explique ce sysème économique, et l'article qui en expose les avantages et désavantages pour plus d'informations) apporte de nombreuses questions, et nous oblige à réfléchir à des éléments pour lesquels les réponses nous sont données lorsqu’on évolue dans un système économique qui s’impose comme naturel.

Au Québec, et même partout dans le monde, la plupart des projets de milieux de vie collectifs prennent la forme de cohabitat ou d'éco-village/éco-hameau, probablement parce que ce sont des économies à revenus indépendants et des modes de propriétés qui laissent une large place à la propriété privée: ça ne bouscule pas trop les structures que nous connaissons, ça fait donc moins peur... Le Manoir est un projet de communauté intentionnelle à revenu partagé. Ça, vous le savez! Mais savez-vous ce que ça veut dire?

12 mar 2014

Lors de la formation "Bâtir des milieux de vie plus collaboratifs" donnée à Québec les 7-8-9 mars 2014, Diana Leafe Christian a abordé la question de l'achat de la propriété: comment la choisir et comment la financer...

Les extraits et le tableau suivants sur la diversité des systèmes économiques dans les communautés ont étés directement reproduits du livre Les bâtisseurs de l'Aube de Corinne Maclaughlin et Gordon Davidson (p. 141). Ce livre date de 1985 mais est très actuel sur certains sujets.

Voici quelques extraits sur le modèle économique communautaire (partage des revenus)