S'abonner à RSS - réflexion

réflexion

Je vous invite à visionner cette capsule de SolutionEra sur la construction écologique. Ça parle de chiffres! Mais ça montre ça en beaux graphiques clairs, c'est dynamique et... convaincant!

Oui, construire écologique, ça coûte moins cher!

(Malheureusement, le lien n'est plus disponible pour l'instant, je devrai donc vous en faire un résumé... À venir!)

 

Il y a quelques années, je sortais d’une belle relation amoureuse qui aura duré 3 ans. Nous avons continué de vivre ensemble pendant près d’un an et la transition de couple à ami s’est fait très doucement. Avec le recul je dirais que c’était une transition déjà amorcée depuis longtemps. Je réalisai que j’avais changé au courant de cette relation quand quelques femmes m’ont exprimé une envie de créer une intimité amoureuse avec moi et que je n’avais pas de désir pour cela.

15 fév 2017

Le travail dans l'autogestion

« L’autogestion n’a pas de sens sans la planification démocratique et la propriété sociale des moyens de production […]. L’autogestion dans l’entreprise n’a de sens que si l’ensemble de la société est autogéré […]. Il ne peut y avoir d’îlots autogérés durables dans une société qui ne l’est pas » (Rosanvallon, cité par Coutrot, 2005, p.160).

10 Jan 2017

Notre guide d'achat

J'ai toujours eu un petit vertige d'angoisse en mettant les pieds dans une épicerie à grande surface. Un genre de blanc qui se fait dans mon esprit, un vide qui s'ouvre sous mes pieds, et la légère confusion qui m'ébranle après m'être demandé "qu'est-ce que je suis venue chercher ici donc? ah oui", l'étonnement d'avoir pu perdre pied sur la route banale vers un si simple objet...

Nous avons appris à la fin novembre que Cohabitat Québec a gagné une bataille de longue haleine pour faire reconnaître que ce projet d'abitat collectif géré par ses co-propriétaires était distinct d'un entrepreneur qui construit des condos en série dans le but de les vendre pour le profit...

Bravo!

Un petit pas pour Cohabitat Québec, un grand pas pour les projets d'habitat collectif!

Ci-dessous, le communiqué qu'illes ont fait circuler.

J’ai été invitée à animer un atelier sur les processus de groupe au camp d’action contre les hydrocarbures qui a eu lieu à Bonaventure du 1er au 7 août 2016. J’ai dit oui tout de suite, parce que c’est un sujet qui me fait tripper, tout en appréciant le défi qui s’offrait à moi: en effet, je n’ai jamais eu à tenter de “transmettre” ce que j’ai pu glâner comme expérience et réflexion sur les processus de groupe.

Arrivé au plein coeur de l’hiver aride de la Gaspésie, ça fait bientôt trois mois que je vis avec mes camarades du Manoir. Je blague un peu car l’hiver a été, dans les faits, bien clément. Maintenant le printemps est bien installé et je suis plus qu’heureux de découvrir cette région s’épanouir. À l’instar de cette saison de changements, je laisse prendre en moi les racines de cette nouvelle vie et je trouvais intéressant de vous faire part de certaines réflexions qui viennent à moi.

15 mai 2016

Auto-suffisance

http://www.energy-cities.eu/Villes-resilientes-2-Bristol

Dernièrement, nous nous sommes demandé à quel pourcentage nous étions auto-suffisant et comment nous devions définir cette auto-suffisance. En abordant la question, on s'est rendu compte qu'on était devant une friche très dense et que la réponse était vaste et donc, que c'était parfait pour faire un article! Il faut garder en tête que l'auto-suffisance est une des pierres d'assises de notre vision.

08 mar 2016
Pendant l'été 2015, les jardins viridis ont été l'hôte d'un nouveau projet, soit de produire des semences de légumes biologiques.
Vous pouvez maintenant vous procurez des semences biologiques certifiées Québec Vrai que vous pourrez planter dans votre propre jardin à partir du site de la Baie-des-saveurs.
15 fév 2016

C’est un livre de Carl Rogers, un psychologue humaniste, qui m’a inspiré ce texte. À la fin d’un de ses livres, il a parlé des raisons qui poussent les gens à vivre dans un groupe communautaire ou, selon ma perception, dans une communauté intentionnelle. La question de base est : «Pourquoi des individus intelligents, instruits, évolués, malgré toutes les perspectives que leur offre notre société, rejoignent-ils les groupes communautaires?» Les réponses de Carl Rogers m’ont parlés parce qu’elles étaient étroitement reliées aux raisons qui me poussent a vivre en communauté.

Pages