09 nov 2014
Le centre communautaire

En octobre 2014, l’un de mes amis de Twin Oaks, qui est aussi membre d’Earthaven (EH), m’a invité à venir visiter la communauté où il a habité pendant plus de 5 ans, juste avant de déménager à Twin Oaks.

Après plusieurs heures de voiture sur l’autoroute, nous sommes arrivéEs en Caroline du Nord, dans les Appalaches et j’étais impressionnée de toutes les sinuosités de la route! On s’est arrêté au petit dépanneur en montant la montagne et on a continué notre chemin pendant encore une quinzaine de minutes en descendant dans la vallée. Je sais pas comment on aurait fait pour se rendre là-bas en vélo! Les membres de Earthaven parlent beaucoup de la forêt qui les entoure, probablement parce qu’elle omniprésente et magnifique!

Eartheaven

Earthaven est composé d’environ 40 à 70 personnes, comprenant une dizaine d’enfants. Il est difficile de savoir combien de personnes vivent sur place exactement puisqu’une personne peut habiter là-bas sans y être membre! De plus, les voisin-ne-s prennent une part active dans la communauté. Illes organisent des fêtes où illes invitent les membres à y participer. Réciproquement, les membres invitent le voisinagne à plusieurs activités régulièrement. Les gens de Earthaven étaient très accueillants et nous avons participé à quelques activités de groupe. Ils ont aussi des rituels féministes environ deux fois par mois dans ce qu’ils appellent la ‘’red tent’’ (selon le livre du même nom).

Earthaven, comme Dancing Rabbit, sont les exemples les plus connus d’écovillage. Un écovillage est une communauté intentionnelle prenant la forme d'un village, où chaque personne ou chaque famille possède son propre terrain ou sa propre maison (propriétaire ou locataire), un espace collectif étant généralement partagé au centre du village. Les membres d'un éco-villages tentent d'appliquer et d'expériementer des principes écologiques, de construction, d'alimentation et de transport.

Économie

Contrairement aux communautés de la FEC, les membres d’Earthaven ne partagent pas leurs revenus. Chaque membre doit ainsi se soutenir financièrement. Certain-e-s travaillent sur place pour d’autres membres. D’autres travaillent à domicile pour des compagnies à l’extérieur ou se déplacent à Asheville pour travailler. Deux membres ont une pépinière sur les lieux qui fournit de l’emploi à 4 autres personnes. Il n'y a qu’une entreprise à EH et elle ne fait pas d’argent présentement. Les membres aimeraient bien partir une entreprise qui fonctionne sur place mais illes n’y sont pas arrivés. Ils ont essayés environ 15 différentes entreprises qui n’ont toutes pas fonctionnées…

Vivre à Earthaven n’est donc pas gratuit. Le montant pour devenir membre est de 4000$. Il y a aussi un montant à payer à chaque année pour les frais courants (environ 800$) et 50 heures de travail communautaire à faire annuellement. Ensuite, il y a un loyer à payer pour l’habitation. Différentes maisons sont à louer à différents prix. De plus, il y a les dépenses pour avoir accès aux douches, bains, et cuisine. Pour finir, il y a les coûts par semaine pour se nourrir. La cuisine collective où nous sommes allé-e-s manger nos repas coûte 65$ par semaine!!! Bien entendu, toutes autres dépenses personnelles sont payables par chaque individu.

Économiquement parlant, EH a sa propre monnaie qui s’appelle LEAP. Théoriquement, un LEAP équivaut à 10$ ou environ une heure de travail. Mais en pratique, le taux pour un LEAP se situe à 8$. Les membres s’échangent souvent des LEAP contre des services. Par exemple, un membre d’EH peut donner 2 LEAP à une personne qui va ramasser les feuilles sur son terrain peut importe le nombre d’heures que cela va prendre. C’est un système très différent du système une heure=une heure que l’on est si habitué de voir dans les communautés FEC.

Vie sociale

Politiquement parlant, ils prennent leurs décisions par consensus. Mais, ce mode de prise de décision est en train de changer. Diana L. Christian, l’auteure de Vivre autrement, habite à EH et est très en faveur de la sociocratie. C’est peut-être vers quoi ils tenderont dans le futur. Mon hôte nous disait que beaucoup de problèmes internes sont présents et qu`à cause de blocages réguliers dans leur consensus, ils utilisent aussi la super majorité. Paraitrait-il qu’une personne bloquait la majorité des décisions laissant le groupe sans énergie et qu’ils ont dû trouver une solution pour continuer à prendre des décisions.

Sur un autre sujet, Earthaven est vraiment un bel endroit, les endroits communs sont assez récents et beaux. Les petites maisons qui parsèment la propriété sont très belles et sont construites de manière écologiques. La plupart des maisons sont unifamiliales ou construites pour une personne. Il y a quelques maisons où vivent plusieurs familles où personnes. J’aimerais mentionner la maison de Medecine Wheel où je me suis sentie comme si j’étais au Manoir! Une grande maison de 13 chambres avec plusieurs pièces communes bâtie à plus de 90% de matières recyclées!

En devenant membre, tu choisis ta cuisine. Il y a plusieurs types de cuisine communautaire sur place. Es-tu végétalien, végétarien ou carnivore? C’est surtout cela qui déterminera où tu atterriras. Il y a donc un comité qui s’occupe de chaque cuisine. Il y a aussi des comités qui s’occupent de la salle des douches, des installations collectives, du bois de chauffage, etc.

Le moyen de communication privilégié est le téléphone. Chaque membre et voisin-ne ont un téléphone et répondeur pour recevoir des messages. La mode n’est ni au courriel, ni au papier! Ils ont un système pour envoyer des messages au répondeur directement sans que le téléphone sonne. Les gens ne se font donc pas déranger constamment par un téléphone qui sonne!!!

Village écologique

Comparé à Twin Oaks, EH est vraiment super écologique. Premièrement, la communauté est off-grid, c’est-à-dire qu’elle n’est pas connectée sur le réseau ‘normal’ d’électricité. Pratiquement toutes les maisons sont équipées de panneaux solaires. Certains panneaux sont partagés pour quelques maisons. Les membres sont conscient-e-s de leur consommation d’électricité et font très attention à toujours avoir suffisamment d’énergie pour le lendemain. Lors d’une soirée de notre séjour, nous avons joué aux cartes dans une roulotte en s’éclairant avec une lampe électrique. Une voisine a cogné à la porte juste pour être certaine qu’on utilisait pas plus d’électricité qu’une lumière!

Beaucoup de constructions écologiques ont été essayées. Il y a un earthship et beaucoup de maisons faites en cob. Plusieurs tiny house sont présentes. Avec tous ces essais, seulement une des maisons a été abandonnée depuis plusieurs années à cause de grands problèmes de moisissures. Je suis allée la visiter et elle était très belle à l’intérieur, mais très mal construite. Il y a aussi un cohousing sur la propriété. Un des problèmes que j’ai constaté est que tu dois acheter une parcelle pour construire ta maison et que tu as le droit de vendre cette maison seulement à un-e autre membre de la communauté. Alors, c’est bien beau si tu as un earthship qui vaut 150 000$, mais à qui tu vas vendre ta propriété ou qui aura les moyens de se la payer?

Le transport est le côté moins écolo de la communauté. Pratiquement tou-te-s les membres ont leur propre voiture personnelle ce qui augmente vraiment leur empreinte écologique .Le fait qu’illes ne partagent pas leurs revenus a peut être été un obstacle à la mise en place d’un système de covoiturage et une incitation à trouver un revenu à l’extérieur. Iles sont si isolé-e-s qu’une voiture est nécessaire pour gagner de l’argent à l’extérieur. Une entreprise sur place ou le partage de revenus pourrait certainement permettre la réduction des déplacements et donc la réduction de l’utilisation de voitures.

 

Bref, j’ai apprécié mon séjour à Earthaven pour son côté écolo et tendant vers plus de beauté. Je me serais vue habiter dans la maison de Medecine Wheel et vivre dans une ambiance remplie de forêt et de montagnes. Mais j’étais contente de revenir à Twin Oaks, avec moins de coûts à payer et avec plus d’égalité dans les conditions de vie des membres.

Publier un nouveau commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question est posée pour tester si vous êtes ou non un humain et pour prévenir l'invasion des robots!