14 oct 2015

Aveu-inérabilité

Il y a quelques mois j'avais commencé un livre de poche de Marshall Rosenberg sur la communication non-violente suivi d'une section sur la colère de Shari Klein et Neil Gibson, dans l'optique de me préparer à vivre en communauté de proximité. Je dû m'arrêter, car je devins emprise d'une grande tristesse et d’un profond désarroi. Je me rendais compte que ma relation avec Partenaire n'était pas aussi saine que je le croyais. Que je voyais, même clairement, qu'elle s’était dégradée lentement, au travers de nos communications. Peut-être que nos attentes envers l'un et l'autre s'étaient graduellement dissipées à cet égard.

J'ai décidé de proposer à Partenaire de faire la lecture du livre ensemble par sections lors de séances d'allaitement et d'en discuter. J'ai dû mettre mon égo de coté puisqu'en réalité, je me reconnaissais beaucoup de torts dans mes façons de communiquer. Culpabilisation indirecte, intolérance, blâme... J'appréhendais un peu chaque nouvelle page que nous lisions car cela faisait vibrer en moi des mémoires et de multiples exemples où, je le savais très bien, j'avais failli dépasser les bornes, où je m'étais permis de coloniser les limites de l'autre... Oui, finalement, j'avais transgressé mes propres attentes que j'avais de la 'communication'.

Tout cela pour dire que j'étais bien déçue de moi-même. Je suis responsable d'avoir laissé l'inacceptable s'immiscer à certains endroits de la relation comme si cela était chose normale et saine. Je me rendais compte que mes ambitions et les facons dont j'honorais la communication étaient resté figées au loin dans mon intellectuel comme des concepts flous. Finalement, je les mettais moins en pratique que jamais dans ma vie. Preuve que de comprendre un concept n'est pas suffisant. Il faut se permettre de l'explorer et le regarder chaque jour sous un nouvel angle comme pour la première fois. Cela nous garde bien vivant et assure une continuité de l'apprentissage, et ce dans des profondeurs non anticipées.

C'est un voyage de vulnérabilité que je me permets en ce moment. Il est très riche. Pas toujours facile, mais valorisant à la fois. Partenaire et moi reconnaissons humblement  nos torts. Que chacun de nous en tant qu'individu, et en tant qu'unité relationnelle, nous avions régressé. Nous en sommes à comprendre, déceler et observer les patterns, pour ensuite avoir une meilleure vision périphérique, nous permettant d'ensuite prendre un pas dans l'autre direction.

La paix commence à petite échelle. La relation avec soi-même doit être évaluée et mise à jour comme celle que nous avons avec les autres. C'est un vrai défi dans son quotidien d'assurer une actualisation de soi en continu, une réflection objective sur soi-même. C'est un sujet de méditation important. Ceci dit, la diffusion du soi, de notre essence parmi les autres rajoute un niveau de complexité à cette analyse, mais offre aussi une opportunité de croissance potentiellement accélérée si la communication est saine. Voilà pourquoi je vais nettoyer la poussière sur ces vieux concepts de communication et laisser entrer l'air frais. Je me réinvestis, puisque je crois que la communication non-violente est une excellente contribution vers un monde avec plus de paix et moins de souffrance.

Références

ROSENBERG, Marshall. Nous arriverons à nous entendre! Suivi de ce qui vous mets en colère de Shary Klein et Neil Gibson. 2005

Site internet à visiter: The Center for Nonviolent Communication. An International Organization

Autre article relié sur le site du Manoir: Hommage à la CNV

                          

Publier un nouveau commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question est posée pour tester si vous êtes ou non un humain et pour prévenir l'invasion des robots!