Texte écrit conjointement par Martin Zibeau et Audrey Boisvert
 
Situé à Bonaventure, dans la Baie-des-Chaleurs où il fait déjà bon vivre, un espace autogéré tout à fait extraordinaire où l'on sent que tout est possible vient de naître. Le loco local existe concrètement depuis avril 2015 et permet à la population des alentours de se réunir pour organiser des événements, participer à des activités structurées ou non et à créer des liens entre les gens de la communauté. Le Loco local attire plusieurs personnes depuis ses débuts et plus de 120 personnes étaient présentes à son inauguration!  
 
Le Loco Local fait son apparition « grâce » à une problématique ; un local non occupé de 2 500 pi2 ne trouve pas preneur depuis huit mois. Comment faire de ce poids administratif pour une organisation communautaire, une opportunité de développement collectif pour une autre?Il faut d'abord l'occuper physiquement. Puis, petit à petit, au fil de rencontres citoyennes, développer des stratégies pour s'approprier l'espace et garder la porte ouverte aussi souvent que possible au moindre coût possible. La vente de produits nettoyants écologiques en vrac contribue à payer le loyer de 1 500$ par mois, mais aussi à « faire entrer » dans cet espace un peu fou des gens « normaux ». Au Loco Local, on parle d'économies alternatives, on danse, on cuisine ensemble à partir de produits locaux, on philosophe et on s'active à faire du monde ce dont on rêve. Rêver tout en étant efficace et en s'amusant … voilà un beau défi ! Chaque dollar ou chaque heure investis contribuent directement à renforcer la dynamique sociale positive que se donne comme mission de créer le Loco Local.
 
Ses ateliers de menuiserie et de couture s'inspirent du concept de FabLab. On y encourage les échanges de temps à la manière des Accorderies et du JEU (Jardin d'Échanges Universel). La bibliothèque est fournie de livres prêtés et repose sur la confiance (et un calepin et un crayon !). Les enfants y sont toujours les bienvenus et l'espace scénique avec ses murs noirs fait la joie des jeunes artistes lorsqu'il n'est pas utilisé pour un spectacle.
 
L'ouverture et la flexibilité, tant au niveau de l'espace physique lui-même qu'au niveau des interactions entre les gens, sont au cœur du projet. L'aspect multidimensionnel prime. Le respect des gens, le respect de la terre et le partage équitable (les trois principes éthiques de la permaculture) guident les actions de l'espace. Un des aspects particuliers du Loco Local est qu'on y encourage les gens à y participer « à la mesure de leurs moyens ». Les informations sont affichées ; horaire, qui possède une clé et où l'emprunter, les prix de vente, les prix coûtants et la provenance des produits disponibles. Et lorsque vous voudrez louer l'espace, vous paierez « dans la mesure de vos moyens » (c'est toujours plaisant de voir la face d'un fonctionnaire lorsqu'on lui présente ce concept et qu'il doive nous proposer un prix !!). Jamais une personne ou une organisation ne se verra refuser l'accès au Loco Local par manque de moyens financiers.
Le Loco local souhaite avoir un impact sur les gens, en faisant la promotion de pratiques collectives et individuelles et de modes de vie et de pensées qui favorisent la justice sociale et la protection de la nature. Ainsi,  s’ouvrir aux autres, aux idées, aux différences, partager et s’enrichir de nouvelles perspectives, mais également s’investir, s’impliquer nous apparaît être dans l’ordre des choses.  
 
Ce local est en pleine construction et en pleine définition de lui-même. Au risque de tomber dans le cliché, c'est un espace pour et par les gens qui travaillent au quotidien à se réapproprier le sens du concept de démocratie en l'appliquant concrètement. Le Loco Local vise l'autogestion. Le bail est pris en charge par la coop de solidarité Horizons Gaspésiens, mais les activités, de la vente de produits à l'organisation des événements se font de plus en plus de manière autogérée. Tellement de personnes sont venues offrir leur aide par du temps de travail, des objets, des plantes ou par l'organisation d'activités qu'on se demande avec enthousiasme jusqu'où peut-on se rendre à expérimenter de façon organique, mais efficiente.  
Photo de Loco Local.
Si vous passez par la Baie-des-Chaleurs, allez voir cet endroit hors du commun qui vous donnera le goût d'y rester pendant toute la journée et qui vous donnera peut-être même envie de déménager dans notre belle région! Même un 10 minutes à observer tout ce qu'il y a dans le local, à parler aux personnes présentes, à se procurer un produit ou un livre dans la bibliothèque libre-service peut faire rêver pendant des jours!
 
Le Loco Local,  
c’est un noyau amical au service du bon puis du beau,  
c’est un signal logique du global dans notre transition pratico-pratique de régionaux,  
c’est un flambeau de l’intelligence sociale pour protéger notre air puis notre eau,  
c’est du régal territorial puis c’est du génial jovial pour nos cerveaux.
 
Facebook : loco local bonaventure

Publier un nouveau commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question est posée pour tester si vous êtes ou non un humain et pour prévenir l'invasion des robots!