06 juin 2015

Linux

Linux est un système d'exploitation qui remplace Windows ou MacOs et compagnie. En l'installant, on peut quasiment magiquement ressusciter des ordinateurs voués à être remplacés par des nouvelles machines toutes fraîchement consommées. De plus l'aspect libre de droit de cette technologie permet de faire la promotion de l'accessiblité universelle et de la collaboration.

Libre de droits

Linux domine le marché des serveurs; ces machines invisibles qui hébergent bases de données et sites web et qui gèrent le commerce électronique, l’authentification etc. C’est donc un système robuste, sécuritaire et bien éprouvé! Certaines compagnies qui utilisent ce système investissent dans son développement comme elles investiraient dans n’importe quelle division de leur opération. Ce qui est différent pour Linux c’est que sa licence exige que les améliorations qui y sont apportées soient partagées par la suite; c'est la loi. Tout investissement est donc redistribué à tout le monde! C’est d’autant plus vrai en informatique logicielle car les coûts de reproduction sont quasi nuls! En général une compagnie évite de partager gratuitement les fruits de son travail, surtout si ça peut bénéficier à sa compétition. Pourtant, elles investissent tout de même dans Linux et autres logiciels libres, probablement à cause de la complexité de construire et maintenir soi-même de tels systèmes, et pour l’avantage de bénéficier de l'investissement des autres!

Parce que le code source de Linux est ouvert, on peut reprendre son développement dans une direction que l’on choisit. C’est une démocratie que l’on ne retrouve pas chez les produits fermés, mais il faut tout de même avoir les connaissance pour créer sa propre distribution! Pour illustrer la variété dans les distributions, vous connaissez peut-être la distribution la plus populaire pour les ordinateurs personnel; Ubuntu? Celle-ci est elle-même une branche de la distribution Debian. Il y a environ 150 systèmes d’exploitation construit sur Ubuntu. Voici un arbre qui l’illustre.

Les distributions et les logiciels libres de droits qui s'y trouvent sont matures et sont souvent un rafrachaîsement en comparaison au carcan offert par Windows ou Apple. Certaines fonctionnalités par contre sont moins “lustrées” que ces 2 géants, mais ce n'est pas un "show stopper", même pour un usager qui ne se débrouille pas bien en informatique.

Programmer l’obsolescence

Les logiciels informatiques ont tendance à consommer de plus en plus de ressources et à faire ralentir une machine parce qu'elles offrent de plus en plus de fonctionnalités et de glamour. C'est contre l'intérêt de Apple et Microsoft que nos vieilles machines durent longtemps : ces compagnies cessent d’offrir un support pour leurs vieux modèles, qui sont rapidement dépassés par les nouvelles applications énergivores en ressources informatiques. Contrairement à cette tendance, dans le monde de Linux, il y a des gens qui travaillent à ce que des distributions et des applications alternatives consomment moins de ressources. La production de matériel informatique produit du CO2, se réalise dans de mauvaises conditions de travail et ses déchets introduisent du matériel toxique dans l’environnement.

Une technologie au service de la justice sociale et de l’environnement

Le scénario le plus fréquent pour lequel j'installe Linux est le suivant: J'entends quelqu'un se plaindre que son portable est devenu trop lent, a des virus ou qu'ille songe à remplacer sa veille machine. Je leur propose d'emprunter leur machine, le temps d'installer Linux et parfois de commander de la mémoire vive additionelle. Je fais aussi idéalement un audit des besoins de la personne et j'installe quelques applications qui y répondent; jeux vidéos inclus!

Convertir des ordinateurs à Linux pourrait être une des façons dont la communauté du Manoir ou ses membres contribue à la communauté élargie. Récupérer de vieux ordinateurs et les redonner à des gens qui n'ont pas beaucoup de moyens aussi! C'est à la fois une façon de:

- détourner des déchets lourds des sites d'enfouissement, de diminuer l'exploitation de ressources naturelles aux conséquences humaines et naturelles désastreuses,

- soutenir l'accessibilité universelle de même qu'encourager l'autonomie des individus.

- boycotter les grandes entreprises capitalistes dans la mesure du possible, et encourager la démocratie de la production des technologies.

 

Publier un nouveau commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question est posée pour tester si vous êtes ou non un humain et pour prévenir l'invasion des robots!