Section Jeannette Bertrand: "Questions? Commentaires? Courrier du coeur?"

Commentaire publié dans l'article Retour sur le rassemblement des communautés de l'Est

Pour la suite des choses

Merci pour le compte-rendu. De mon côté, j'ai hâte de voir la suite de cette rencontre... J'ai plein d'autres idées de sujet qui viennent rapidement quand j'y pense.

bises de 3p! 

Elise

Commentaire publié dans l'article Le Manifeste Communard

Merci!!!

Merci!! Gracias!! Dankon!!
Et si on faisait une vidéoconférence (hangout, skype..) ensemble ces jours-ci?

David

Commentaire publié dans l'article Pourquoi suis-je anarchiste?

Waw  que dire de ce beau

Waw  que dire de ce beau texte ? J'aime beacoup tes valeurs , j'ai les même mis à part le polyamour ;) Je suis contante d'avoir trouvé quelqu'un qui partage pratiquement toutes les mêmes idées je croyais être seule . Bref je m'exprime très mal ....... Je te souhite une bonne soirée.

P-S: J'admire les voyages que tu as fais , quelles expériences !!!! ;-)

 

Anonyme

Commentaire publié dans l'article Cohabitat "La Maison Longue"

Super

Bonjour Colin

super projet on aimerais bien former un tel projet dans la région de Mégantic

Il y a le nouveau projet Vivacité qui pourrais nous appuyer dans une tel démarche au centre ville de Mégantic

Gilles Veilleux

Gilles

Commentaire publié dans l'article Pourquoi vivre en communauté?

Votre texte m'interpelle

Je réfléchi à former un groupe de personnes âgées sous forme de communauté afin de non seulement vieillir vieux, mais de mieux vieillir tout simplement. 

 edith.arsenault@sympatico.ca

 

Édith Arsenault

Commentaire publié dans l'article Semences à vendre, 2017

date de publication

Bonjour,

Je vous suggérerais d'offrir vos semences plus tôt, via Baie des saveurs. Ceux, comme moi, qui sèment de bonne heure (comme pour les poireuaux, par exemple) commandent leurs semences très tôt en automne ou en janvier.

Une question: les oignons égyptiens sont ils comestibles?

Bon succès

Jacques

jacques.pichat@navigue.com

Jacques Pichat

Commentaire publié dans l'article Le travail dans l'autogestion

Belega!

Belega afiŝo!! Gratulojn!! Estas tre bela legi afiŝon kiel tiu! Dankon fratoj!

David de Ugarte

Commentaire publié dans l'article Le travail dans l'autogestion

C'est génial. Je saisi mieux

C'est génial. Je saisi mieux maintenant la différente de vision entre le travail pour améliorer le monde et le travail asservissant du salarié. 

Chenzo Luini

partage

salut je crois que cela fait longtemps que vous faites des demarches; des annees que vous avez meme ete voir d,autres communautees aux USA je crois meme fait un video; je vois vos ideaux et vous souhaite le meilleur pour les realiser.Combien de gens jusqu,a maintenant gravitent autour ,faites-vous regulierement des activitees pour creer la communautees et continuer a definir des departement et impliquer des gens au niveau education, construction,jardinage conservation,energie alternative,legal,administration , comptabilite,mieux communiquer,marketing;se promouvoir.

un experience de vie en commun serait possible et pourquoi pas acheter une maison abordable a renover pour pratiquer et faire un profit a la revente en planifiant bien le potentiel pour  etablir une mise de fond tout en apprenant a travailler ensemble a petite echelle tout en soudant un noyaux qui s,agrandira avec le potentiel des besoins necessaire tout en trouvant des solutions.

jacques messier de la coop sur genereux qui a ete detruite par un acheteur sans scrupule a cote du latulipe,papineau mont-royal,montreal,je suis presentement aux caravane cafe,apres 7 semaines dans la rue a manifester presque seul. le proces devant la regie du logement a ete deplace a la cour du Quebec....proteger vous en connaissant les lois. Il

vau mieux etre proprio d,une chaloupe que matelot d,un paquebot...etre chez soi a moins de risques d,etre jeter dehors

jacques messier

Commentaire publié dans l'article Le Manoir a 1 an!

Enhorabuena!

Avec un peu de de délai (nous étions dans notre propre anniversaire)... Enhorabuena Frères!!

David de Ugarte

Commentaire publié dans l'article Auto-suffisance

Nous n'avons jamais eu  des

Nous n'avons jamais eu  des prêts. Les bancs ne nous ont pas voulus et nous n'avons pas voulu aux bancs et ils nous ont non plus voulus à nous comme des clients (bien que oui comme des fournisseurs), mais surtout ne leur précisons pas, bien que il parfois fût difficile. La question est que pour te financer tu précises avoir ta propre base d'épargne. Et pour cela y a que réussir vendre des choses dans le marché avec suffisante valeur comme pour le permettre. C'est-à-dire,  le chemin à l'indépendance financière est beaucoup plus court par la voie de  vendre services technologiques  que par la via paysane.

Mais si celui-là est le premier pas la seconde est diversifier les activités et la source de revenu. Par qu'est-ce que? En premier lieu pour que chacun puisse se développer et apprendre en des divers champs. Deuxièmement pour enrichir la conversation qui naît du produire ensemble. Et comme communauté pour gagner résistance... Et si il y a une crise, resilience.

David de Ugarte

Commentaire publié dans l'article Réseautage international!

Merci!

Fantastique! Merci!!

David de Ugarte

Commentaire publié dans l'article Réseautage international!

Lien RSS

Ce n'est pas parfait, mais voici le lien rss: http://manoir.community/rss

Admin

Commentaire publié dans l'article Réseautage international!

hahaha

Hahaha! Ce vrai! Mais qu'est-ce que tu fais relié maintenant? vous ne voyez pas Eurovision en Québec? ;-)

David de Ugarte

Commentaire publié dans l'article Réseautage international!

Merci David (et L@s Indian@s!)

Merci David (et L@s Indian@s!) pour ton enthousiasme et les précisions et corrections que tu amènes.
Je fais les modifications tout de suite!

P.S.: Il fallait bien une communauté de cyber-punk pour nous demander notre flux RSS. Nous n'avions jamais vu la pertinence d'en avoir un avant que nous le demande!

Admin

Commentaire publié dans l'article Réseautage international!

Pas Carolina, Mayra

Un détail: vous n'avez pas connu à Carolina, qu'est à Buenos Aires, mais à Mayra :-)

David de Ugarte

Commentaire publié dans l'article Les réussites d’une communauté en démarrage

il peut-être vous apporte et

il peut-être vous apporte et il vous plaise «Le livre de la communaute» que nous publions il fait deux ans. Nous seulement avons traduction à l'anglais (pardon), mais je crois qu'il peut vous apporter quelque idée. En il nous agissons de résumer l'appris dans nos 13 ans et moyen d'histoire communautaire.

Anonyme

Commentaire publié dans l'article Réseautage international!

https://lasindias.com

Salut Arielle!!

Quelle joie trouver ce post. Comme vous n'avez pas RSS, je crois que j'ai été le premier indiano en le trouver. je maintenant le partagerai avec les autres.

Le manifeste s'a déjà fermé dans son texte définitif le lundi passé, anniversaire du «allons en Icarie!» de Cabet. il déjà y a une traduction complète au catalan et un groupe d'amis du Portugal ils ont commencé un groupe colaborative pour le traduire au portugais. Nous attendons que Steve, de interpreters.coop de Madison, finisse la traduction à l'anglais demain par le matin.

J'Ai aujourd'hui été en cherchant aide pour le traduire au français entre les autogestionaires français. Ojalá quelqu'un s'anime, parce que nous voulons le partager avec vous et que nous disiez si il vous résulte utile. Nous sommes très contents avec l'écho qu'il commence à avoir. Aujourd'hui même nous découvrons que la revue argentine avec plus de tirage a publié une part grande d'il en un de ses derniers nombres. Il a été une grande surprise, mais aussi un symptôme de que fonctionne, il répond des questions et il situe au mouvement communautaire dans un cadre que les gens peut comprendre et qu'il comprend comme propre. Comme écrivait une personne en twitter «le Manifeste raconte de moi».

Nous vous suivons en informant et en racontant du Manifeste et de nos aventures. Si vous pouvez, par faveur ajoutez le module de RSS au Drupal pour que nous soit plus facile découvrir vos posts lorsque les publiez.

Un grand grand embrassade de tous les indianos!

David de Ugarte

Commentaire publié dans l'article Du moi au nous

Découverte de cette page et ton texte Arielle...

Je savais avoir des atomes crochus avec toi, et la lecture de ce texte dont  le titre me rejoints: Du moi au nous, ne fait que me le confirmer. Je me sens profondément interpellé pour le type de réflexion que tu déposes, j'aime ce côté réflexif. cette recherche de clarté , une démarche inspirante. Je ne connaissais pas l'existence de cette page c'est via Baie des saveurs que j'y suis arrivée et ho... je découvre votre projet. Bravo à vous! Longue vie à ce nous en devenir et heureuse de connaitre toujours un peu plus ces 'je"  inspirant et beaux. Cela nourrit tellement mon espoir.. 

 

Francine L.

Commentaire publié dans l'article Semences des Jardins Viridis-2016

Génial!

Salut la sœur! Je suis très fière de toi, quel beau projet !!!!

Stéphanie Boisvert

Commentaire publié dans l'article Février 2016: où en sommes-nous rendus?

Cool

Cool!

C'est intéressant d'avoir de l'info :)

Il y a télement un beau contenu sur ce siteweb.

Ugo

Ugo

Commentaire publié dans l'article Hommage à la CNV

"Ainsi, maintenant, je dirais

"Ainsi, maintenant, je dirais que, quand j’offre de l’empathie, ce n’est pas tout à fait à quelqu’un-e, mais à des parts souffrantes de lui ou d’elle (ou de moi-même!)"

C'est tellement vrai et beau!

Cécile

Commentaire publié dans l'article Hommage à la CNV

Gracias (merci) Arielle!

Je ressens tellement ta belle sensibilité à travers ce texte inspirante et j’adore la façon si claire et concrète de comment tu vis la CNV, par ton corps, tes émotions et cet espace d’amour infini d'empathie.

Merci Arielle, ça me fait grandir, ça me touche et ça m’inspire

Ana Mattos

Commentaire publié dans l'article Hommage à la CNV

Merci Arielle

Lire ce que tu as à partager sur la CNV a un éffect de motivation en renforcie mon engagement à mettre la connaissance et pratique de cette "facon de vivre" en prioité dans ma vie.

Heureuse que tu reprenne l'initiative des cercles d'empathie chez nous. 

Merci 

Nathalie Pouliot

Merci Arielle

Salut Arielle,

Merci beaucoup pour cet article. C'est très intéressant de lire un point de vue externe (et expérimenté dans le domaine des communautés intentionnelles ou écovillages). L'article est écrit de façon intelligible. J'aime bien ta façon d'écrire. Tu mets le doigt sur plusieurs points que certaines personnes qui vivent ici (à La Cité Écologique) ne réalisent pas encore. En autre le partage de revenu, il y a un solide malaise et surtout une peur de la perception publique face à ce qui peut être considéré comme très étrange.

J'aimerais juste corriger un petit truc dans le 3e paragraphe après « Le fantôme du passé ». La justification qui a poussé certaine partie de la communauté aux États-Unis (Floride et ultimement Colebrook au New-Hampshire) n'est pas liée à 1988. C'était surtout pour avoir un pied-à-terre pour distribuer Kheops aux USA.

Réseaux des communautés intentionnelles du Québec!! Ça serait très cool :)

Passe une excellente journée !

Ugo

p.s. C'est moi qui travaille sur le dossier « Fait dans un écovillage » avec Respecterre.

p.s. J'aimerais bien écrire un article un jour. Le temps me manque. Ça va venir.
 

Ugo

Commentaire publié dans l'article Ça y est, c'est parti!

À très bientôt les ami.es!

À très bientôt les ami.es!

Richard

Commentaire publié dans l'article En quoi le consensus se distingue-t-il du consentement?

Versatilité

J'aime moins cette vision sectorielle de la communauté ou dumoins ce que j'en comprend. «Je n'ai pas à être présente sur le comité jardin si je n'y travaille pas, mais je participerai aux rencontres de la cuisine si je souhaite m'engager dans ce comité.» Dans le cas présent les deux "comités" serait en quelque soit relié mais une personne qui ne serait sur aucun comité relié à l'alimentation n'aurait pas droit d'émettre ses opinions sur ce qu'ille mange?
Je comprend que le but est d'éviter une certaine lourdeur "bureaucratique" mais j'ai l'impression que c'est possiblement limitant d'un point de vue de la mobilité des gens dans leus tâches. Combien de micro comités y aurait-il au final? S'il y a une mobilité et des gens qui s'impliquent dans des secteurs que pour quelques heures ça serait quand même fluide de coordonner les moments des différentes rencontres de comités?

J'ai beaucoup ce genre de questionnements, qui seon les descriptions ne serait pas valable comme objection mais que je crois nécessaire pour la réflexion. Je me demande aussi si c'est le genre de réflexions qui entrent sous la banière de la peur «basée sur une situation ou un résultat hypothétique.»

Richard

Commentaire publié dans l'article Visite- Gîte aux blés de Mer

Changements climatiques

Prendre en considération les changements climatiques... Le niveau de l'eau est en effet une considération importante, surtout si l'on rêve que cette communauté soit le début d'une longue histoire dont on parlera dans les livres d'histoire comme étant une sorte d'atlantide moins le fait d'avoir été englouti par les eaux. À court terme je crois qu'on devrait cependant plus craindre l'érosion. Des étendues de côtes sont emporté par les eaux chaque année. En inde il est question des mythiques sept pagodes de Mamallapuram. Finalement ces pagodes seraient peut-être moins mythiques qu'on le pense et aurait simplement été englouti par la mer à force d'érosion (j'ai pas lu l'article au complet mais il semblait offrir un beau portrait http://www.liberation.fr/sciences/2005/07/22/les-sept-pagodes-mystere-de... ) Aussi faudrait-il prendre en considération le fait que la gaspésie est une péninsule, que si les tempêtes de l'est américain, notamment les ouragans, se déplacent vers le nord, elles serait peut-être, à cet endroit, les plus violents.

Richard

Commentaire publié dans l'article Au delà de l’entreprise

C'est simplement de la

C'est simplement de la musique à mes oreilles!

Richard

Commentaire publié dans l'article Partage de revenus: avantages et désavantages

Parlons justice, justement

Tiens, c'est drôle. Tu sembles être dans le monde de la bourse... Est-ce que tu considères que les profits qui sont fait sur la spéculation est le résultat juste d'un vrai travail? Moi, c'est drôle, je trouve ça plutôt injuste que des gens dans la finance, tout comme les hauts fonctionnaires et etc., se tappent des paies mirobolantes et plutôt déconnectées de la réalité, et s'accaparent autant de richesses. Dans les usines du "tiers-monde", des gens bossent au moins autant sinon plus, dans des conditions de merde et à la sueur de leur front, et gagnent à peine de quoi survivre et nourrir leur famille. Ça se base sur quoi de dire que le revenu est une mesure de l'effort, du mérite?

L'histoire du "self-made-man" (ou woman), est un mythe. Un mythe qui prend racine à la même source que celui selon lequel le capitalisme est un système économique non-violent, auquel l'humanité tend naturellement et auquel tout le monde aspire. C'est oublier vite fait comment il s'est imposé à coup d'État et de guerres, comment il s'acapare sauvagement des richesses naturelles et exploite sans remords les forces de travail. C'est oublier les infrastructures collectives qui rendent possibles l'implantation d'entreprises privées lucratives: réseau routier, système de santé public, système d'éducation public et "bassin de main d'oeuvre qualifiée", subventions aux entreprises et déduction fiscales, accès à de l'électricité et à des infrastructures de télé-communication, ressources naturelles collectives exploitées pour le bénéfice de quelques un-e-s, banque de savoir et de connaissances construite par l'humanité depuis le début de son existence, etc.

Bref, tout ça pour dire que l'idée de justice diffère selon les points de vue.

 

Ceci étant dit, le partage de revenus n'est pas pour tout le monde. Dans le monde des communautés intentionnelles, ce n'est qu'une minorité de groupes qui optent pour ce mode de vie. La plupart de ceux dont j'ai entendu parlé le font parce qu'ils et elles croient en l'égalité, et ce sont des communautés qui se distinguent parce qu'elles veulent apporter un changement réel à la société. Je suis pour la multiplication des espaces de vie collectifs, quel que soit leur degré de partage et de coopération, tout en étant convaincue que le vrai changement demande un effort un peu plus grand...

Arielle

Commentaire publié dans l'article Hommage à la CNV

Allo Arielle ! un article

Allo Arielle ! un article résumant la CNV oû j'y ressens ton amour de la présence empathique !!! C'est effectivement un chemin de vie d'intégration.   Accompagner nos parties blessées demande parfois du soutien d'une autre personne empathique pour permettre toute l'expérience de cette partie de se révéler et s'apaiser à long terme !

MERCI de partager cela dans la communauté, je suis heureuse de te lire !

Julie Champagne Grenier, Formatrice certifiée en CNV et guide en Focusing de la relation intérieure

 

Julie Champagne Grenier

Commentaire publié dans l'article Hommage à la CNV

Merci :)

Salut Arielle,

Merci pour le partage poètique de l'art de la communication.

Ça donne le gout d'en apprendre plus sur la communication non violente :)

Je ne t'ai pas oublié pour faire un article sur La Cité Écologique. J'ai un peu de difficulté à gérer mon temps ces temps-ci...

À plus,

Ugo

Ugo

Commentaire publié dans l'article Multiculturalisme

Les courants idéologiques

En société comme en litérature, les motivations de nos contemporains sont généralement fondés par du vécu commun. De la même manière qu'un group social ai participé à l'élaboration d'une architecture similaire à une époque donnée, le fait que les communautés intentionnelles soient peuplés d'une catégorie de gens relativement circonscrite est possiblement symptomatique d'une vie collectivement similaire.

N'ayant pas été visiter moi même de telles communautés et n'ayant pas vu d'invitations à le faire, je ne sais pas quelles mesures sont prises afin d'attirer ces gens issus d'horizons différents. Il ne fait cependant aucun doute à mon esprit que ce foisonnement n'est possible qu'avec effort ou chance.

C'est peut-être qu'un simple débat de sémantique, mais le terme "multiculturalisme" m'horripile. Ce terme est pour moi évocateur de cultures se cotoyant à la manière de l'huile sur l'eau, le mélange ne se faisant pas dutout à moins d'agir par la force. Je préfère le terme interculturalisme. Ça évoque dans mon esprit une cohabitation de cultures qui s'amalgament naturellement, par ce qu'on embrasse la différence d'autrui, par ce que nous savons que nous avons toutes et tous à apprendre et à grandir dans ces échanges.

Richard

Pertinent

Toutes ces questions sont fort pertinantes. Le texte ayant été écrit il y a plus d'un an j'imagine que vous avez cheminez par rapport à vos réflexions. Peut-être avez vous décidez d'établir des normes auxquelles de futurs membres devraient se soumettre et auxquelles vous avez consenti à vous soumettre vous même.

Je continue de lire vos textes après tout la réponse s'y trouve peut-être déjà quelque part.

Richard

Commentaire publié dans l'article Visite du quartier écologique de St-Mathieu-du-Parc

Interview

Bonjour!

Pouvoir conserver l'ancien isolant pour en ajouter un en complément est une question qui revient assez régulièrement.

Que diriez-vous d'intervenir sur mon site Kelisol, sur le principe d'un interview au sujet de votre activité. L'idée serait de faire la même chose que ce qui a été fait avec un acteur incontournable du secteur : La Maison Passive

Au plaisir de vous lire,

Amitiés écologistes,

Sylvain

sylvain

Commentaire publié dans l'article Partage de revenus: avantages et désavantages

Injustice

Franchement, je ne sais pas si je suis paranoïaque, mais je n'aime pas l'idée de partage de revenus. Je me dis que c'est moi qui ai sué pour avoir ces revenus et ce sont les autres qui vont en profiter.http://boursebinaire.fr

Vanessa

Commentaire publié dans l'article Et si... la révolution? - Pensée par 4 chemins

Suggestion d'une hypothèse additionnelle

Merci pour les feedbacks, c'est génial d'avoir les échos de ce que vous pensez de ce qu'on écrit dans nos articles.

Pour celui-ci, deux personnes m'ont fait le même commentaire, comme quoi il manquerait au moins une posture dans les hypothèses que j'ai soulevées, qui devrait probablement se trouver au début de la liste. Je la partage, parce que je trouve que c'est très pertinent!

Hypothèse #1 : Pour changer le monde, il faut d'abord se changer soi-même, en profondeur… C'est ce à quoi je travaille activement en ce moment, par un engagement réel, dans mon quotidien et dans toutes les sphères de ma vie… Grosse job!. Comme le Dalaï Lama le dit si bien : "Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde."

Arielle

Commentaire publié dans l'article Cuisiner et manger à Twin Oaks

Sans Ail

''les végétaliens, végétariens, sans-gluten, sans oignon, sans ail, sans œufs, sans produits laitiers, etc !''

Hum ça me fait penser à ici (Cité Écologique) :) 

On est pas rendu à sans oignon et sans ail...

Ici on fait un repas par jour collectif, le diner. La principale différence: tous lavent leur vaiselle individuellement et une équipe de brave volontaire font la vaisselle des chaudrons et autres items utilisés pour cuisiner et servir le repas.

Merci beaucoup pour ces information, je trouve ça géniale :)

Ugo

Ugo (Cité Écologique)

Commentaire publié dans l'article Visite à Cohabitat Québec

Merci

Salut,

Merci pour l'infomation détaillée. Ça fait longtemps que je voulais en savoir plus sur ce projet. J'avais assister à une réunion de cohabitat Montréal avec un stagière de la Cité qui m'a hébergé lors d'un voyage à Montreal. Ils parlait beaucoup de Cohabitat Québec, j'était curieu :)

Bonne journée!

Ugo

Ugo Dutil (Cité Écologique)

Merci de rassembler en un

Merci de rassembler en un endroit ces différentes avenues de gouvernance. Ça m'aide dans ma recherche sur le sujet.

Sean Olivier

Commentaire publié dans l'article Cuisiner et manger à Twin Oaks

Moi aussi, je suis FULL fière

Moi aussi, je suis FULL fière de vous. Je dirais même plus: je vous admire pour vos efforts et vos réussites au niveau de l'autonomie alimentaire (et autres!), et surtout, l'amour et l'enthousiasme que vous mettez dans la transformation et la préparation de ce qui vous nourrit m'inspire beaucoup. Votre implication dépasse aussi clairement votre consommation personnelle et s'inscrit clairement dans la communauté élargie pour y apporter des transformations durables au niveau collectif (comme par les jardins communautaires, l'aide et l'encouragement que vous portez aux producteurs locaux, etc.). Bravo!

Arielle

Commentaire publié dans l'article Visite du quartier écologique de St-Mathieu-du-Parc

Quartier Écologique St-Mathieu

La vision était bonne. J'avais malheureusement entendu parlé de APEX via un média quelconque sur internet et j'en étais également attristée.

Timberframe est en effet intéressant pour une isolation avec des matériaux variés. 

Mon ami a aussi suivi une série d'ateliers, qu'il a adoré, sur la construction solaire passive et a un bouquin de travail. 

 

Cheers!

Anémone

Commentaire publié dans l'article Cuisiner et manger à Twin Oaks

"Food transformation"

Wow pour la food transformation™ a Twin oaks. Je trouve ça tellement incroyable et en même temps je le sais concrêtement le temps consacré au jardinage de bouffe et "transformation"!!!!! Mon chum et moi on passe une majorité de notre temps a faire ça (et on aime ça). On s'en vient de plus en plus efficace! Je nous trouve pas mal hot.

Anémone

Commentaire publié dans l'article Multiculturalisme

STAR TREK

Je discutais justement dernièrement avec une amie du travail combien les groupes d'amis ont tendance à être plutôt homogènes même si on se conterait le contraire. Je lui disais comment j'étais contente de faire partie du jardin communautaire de Carleton et comment cela favorise la rencontre et la proximité de diversité socio, culturo, écomico, idéologico ..... Je me suis fais plusieurs nouvelles amitiés et même une amie en or (!) Cette amie me rapproche d'une partie de la société que je n'avais pas cotoyé depuis un boutte...  Je me rappelle avoir habité dans une auberge de jeunesse et comment j'adorais le va et viens, l'arrivée d'immigrants/réfugiés, de passants, de gens en crise, de gens malade n'ayant nulle part autre où aller, des jeunes qui ont crissé leur camps, des sans abris arrivant avec des histoire racambolesque pour se gagner un toit pour une nuit, des boulimiques mangeur/voleur de mayonnaise et de beurre ... J'aurais pû écrire des pièces de théatre là tant il y avait de l'inspiration à des personnages avec des histoires de toutes sortes. J'ADORE! Un jour je vous conterai quelques péripéties. J'avais choisi de vivre là car je venais de prendre la décision de venir "étudier" et d'être stable au même endroit pour quelques années, alors que cela faisait 4 ans que je changeait d'endroit aux 4 mois pour voyager, travailler, bénévolat... Cela me permettait d'avoir un entre-deux: être stable et à la fois entourée de mouvement et de récits de "voyage" dans mon quotidien...  

PS: Je n'ai jamais vu Star Trek! 

Anémone

Commentaire publié dans l'article Questions de zonage

ZONAGE

Intéressant et en effet complexe. Moi j'ai pas tellement le cerveau pour ce genre de démarches administratives/législatives et je crois que c'est quelques fois cela qui m'a découragée de foncer dans le passé....

Intéressant:

"...construire une résidence pour son actionnaire ou son sociétaire dont la principale occupation est l’agriculture sur un lot dont elle est propriétaire et où cet actionnaire ou ce sociétaire exerce sa principale occupation. Elle peut également construire sur un tel lot une résidence pour un employé... "

Anémone

Commentaire publié dans l'article Toilette à compost, un projet (dés)intégrateur

PROJET DÉSINTÉGRATEUR

Ma belle Arielle. Quelle beauté, tu es. Quelle expérience de se permettre de perdre ses repères, ou dev ne pas les trouver. Le voyage, c'est une façon de penser et de dire oui à la vie. Tu as fait beau voyage et tu as fait voyager les autres par ta présence et tout ton être dans ton cours de charpenterie-menuiserie. Bravo ma grande voyageuse!

 

Je n'étais pas au courant de la question de toilettes sur les chantiers. Merci.

Anémone

L'importance du Micro (des groupes pour des pratiques collective

Il y a beaucoup de sagesse à aller chercher dans le "micro". Que ce soit dans la relation de couple, familiale, de groupe/comité, région, pays et monde. Les même forces/erreurs à petite échelle se répercutent et il faut savoir prendre le temps d'y apporter plusieurs moments de réflexions et d'actualisation pour ancrer des apprentissages... et à les laisser à nouveau se mettre en questions... C'est une danse constante. 

Beau choix d'extrait (et, j'ai dû le relire plusieurs fois pour "bien" le saisir):

"l'enjeu du groupe sera de maintenir à tout prix les formes les plus parfaites d'égalité entre ses membres"

le pouvoir garde une connotation négative, toujours opposée à une valeur supérieure d'égalité

...simultanément, chacun des pôles de la relation intervient, bouge, fait évoluer le rapport, le jeu de pouvoirs, c'est-à-dire d'influences, tant sur la situation que sur la relation qui se tisse....: Une rivière n'est pas aussi belle et vivante sans les pierres qui font face à son courant. Comment jugeriez vous la "relation" de la pierre avec l'eau? 

« Comment saisir une des forces partielles qui traversent le groupe pour l'étendre à l'ensemble et tirer de cette sensibilité une intelligence et un savoir collectif? » Et comme évaluer un processus ne se fait pas tout seul mais que mais doit être construit, « quelles sont alors les conditions nécessaires pour tenter de déplier le(s) signe(s)? »

 

 J'ai aimé l'extrait sur les rôles suivi de ta (powerful) conclusion sur ta vision d'un communauté intentionnelle.  "Acteurs" de changements car il faut savoir jouer, explorer et évaluer tout en ayant ces moments et ces lieux sécuritaires permettant à l'être de se sentir en sécurité et apte au lâcher prise, let go, l'abandon dans la confiance face aux autres. CONFIANCE. VULNERABILITE. CONFIANCE.

Anémone

Commentaire publié dans l'article Août 2014: Rassemblement des communautés!

Rassemblement des communauté

Ça doit vraiment être le fun et tellement intéressant!!! Belle facon de sortir d'un isolement de communauté et d'émanciper les ailes de chacunes, j'imagine.

Sharing is daring <3

Anémone

Commentaire publié dans l'article Si j’peux pas danser, c’est pas ma révolution

Musiqu

J'ai hâte d'entendre tes progrès au violon Audrey!

Luc

Commentaire publié dans l'article Multiculturalisme

Diversité créatrice

Oui, la diversité est super importante! Cela inclut la diversité culturelle autant que la diversité d'origine sociale, et un milieu de vie intergénérationnel qui fait place à des identités de genre ou à des identités sexuelles multiples. Des membres avec des parcours variés et complémentaires sont un grand atout pour une communauté intentionnelle, car chaque personne apporte ainsi des talents, des aptitudes, des connaissances et des perspectives nouvelles.

Je pense qu'un des moyens pour favoriser la participation et la présence de personnes issues de milieux et de cultures différentes est de créer des solidarités avec des groupes qui partagent nos valeurs, et qui travaillent sur des enjeux précis, qui peuvent toucher des communautés spécifiques. Par exemple, des collectifs qui militent pour une justice internationale, ou des groupes queer activistes, ou encore les communautés mic-macs ou des organismes de lutte pour le logement social. Offrir une place en résidence à des artistes activistes, à des réfugié-e-s politiques ou à d'éminent-e-s conférenciers-ères du mouvement des communautés intentionnelles peut-être une façon de soutenir des projets pour le changement social tout en bénéficiant de l'influence de leur sensibilité particulière au monde et de l'accès à un réseau social nouveau.

Enfin, comme tu dis Vincent, l'important est d'y penser et de rester attentif à ces enjeux. Et puis, autant la diversité peut apporter une ébullition créatrice et une complémentarité constructive, autant il ne faut pas croire que cette synergie se génère toute seule, grâce à la seule bonne volonté. Ce peut aussi être la source de tension, de frustration ou d'incompréhension. Il est donc important de se doter d'outils pour transformer ces conflits en terreau fertile et en occasions de croissance pour les individus et la communauté (vision claire, sélection des membres basées sur leur maturité affective et leur partage des valeurs de base, outils de commication, espaces de dialogue et d'écoute). Après tout, le premier défi d'une communauté intentionnelle est humain, quelque soit l'histoire personnelle de ses membres!

Arielle

Commentaire publié dans l'article Financer l'achat de la propriété

plein d'idées yeah !

C'est super de voir qu'on peut trouver des idées alternatives au plein achat comme tu le mentionnes Arielle entre autres dans les 2 derniers paragraphes. Je rajouterais l'idée qu'un "don" ou un prêt puisse être remboursé sous forme non monétaire avec le temps, sous la forme de biens ( ex : dons de certains aliments produits ) et ou services ( ex : recevoir l'aide d'un membre pour la construction d'un bâtiment dans un autre lieu ) transmis au donnateur/prêteur. Des biens et services ne recoupent peut-être pas tous les types d'échanges possibles ( on pourrait voir les définitions exactes de ces termes) donc on pourrait peut-être en relever d'autres ( par exemple : invitation à des soirées pour les supporteurs que je ne rentrerais ni dans les biens ou services comme tel ). j'y verrais un intérêt à faire des recherches sur ces types d'échanges non monétaires, voir quelles sont les possibilités et dynamiques de ce côté, et évaluer leur potentiel.
Bonne journée !

David

Commentaire publié dans l'article Vision: Inauguration de la nouvelle version

intéressant !

"...pour qu'à l'intérieur de ces valeurs-guides, puissent éclore toutes sortes d'expériences..."

Je la trouve vraiment inspirante cette vision du projet ! l'idée des valeurs-guide et l'idée des expériences rejoint des besoins de "sécurité", de sens, d'identification et en même temps de réalisation de soi. Une telle vision montre très bien comment la communauté fondatrice du manoir se veut soutenir collectivement des moyens pour répondre à ces besoins à mon avis d'importance (lesquels sont intereliés avec les besoins de base comme se nourrir ), en tout cas il me semble. Voir la pyramide de Maslow qui fait une description des besoins humains.
À suivre très certainement ! :)

David

Commentaire publié dans l'article Tiny House ou les mini-maisons - analyse d'un concept

Bonne réflection

Moi je trouve ca bien pertinent cette question bella:

"Est-ce que c'est possible de penser des Tiny House qui pourraient s'assembler et se désassembler, pour former une plus grande habitation, pouvant acceuillir une plus grande communauté, mais où les gens pourraient partir avec leur habitation s'ils doivent quitter la communauté?"

 

Je voudrais bien rêver plus sur cela aussi.

 

x0x  AMOUR! Cécile

 

Cécile

Commentaire publié dans l'article Visite à TerraVie

Communauté voisine de Terravie

Bonjour! Nous sommes voisins de Terravie et vivons en communauté intentionnelle mullti-générationnelle sur une ferme biologique dont nous prenons la relève : La Ferme Morgan. Nous avons constitué une coopérative de solidarité paysanne et oeuvrons ensemble depuis avril 2010. Ceux qui visitent Terravie peuvent donc profiter de leur passage dans le coin pour venir nous visiter aussi! Prenez rendez-vous et au plaisir de vous voir! Bravo pour l'infolettre!

equipefermemorgan@hotmail.ca

Joël

Joël